Search

DÉCLARATION CONCERNANT LA VACCINATION POUR LA COVID-19

17 décembre 2020 | Jumada Al-Awwal 2, 1442 AH



Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur le prophète Mohammed



Introduction aux vaccins

Au cours des 200 dernières années, les vaccins ont permis d'éliminer la variole, de presque éradiquer la rougeole et la polio, et de prévenir 25 autres maladies, dont des infections et des cancers, qui ont tué des millions de personnes autour du monde. En utilisant un microbe mort, affaibli ou une partie du microbe, le système immunitaire de notre corps est préparé à reconnaître les microbes pour donc prévenir de manière efficace les maladies, sauver des vies et réduire l'impact social et économique de ces maladies dans nos communautés.


Que dois-je savoir sur les nouveaux vaccins contre le COVID-19?

Plus de 100 équipes de recherche à travers le monde ont développé simultanément des vaccins contre la COVID-19 en utilisant différentes technologies. Chaque vaccin potentiel fera l'objet d'essais rigoureux afin de déterminer s'il est sécuritaire et s'il protège bien contre les maladies ou les infections. Il y aura certainement des différences en termes d'efficacité, de sécurité, de méthodes de fabrication, de transport et d'administration aux patients. Jusqu'à présent, les résultats des essais de recherche sur les vaccins ont montré de manière rassurante une très grande efficacité chez des personnes d'âges différents dans de nombreux pays. Le premier vaccin contre la COVID-19 (Pfizer/BioNTech) a été autorisé le 9 décembre 2020 et le premier Canadien a reçu ce vaccin le 14 décembre 2020. Les vaccins COVID-19 seront gratuits pour tous les Canadiens et une preuve d'immunisation sera délivrée.


Le Canada a réservé des millions de doses de différents types de vaccins et, dans les mois à venir, d'autres vaccins seront approuvés. Bien que l'on ne s'attende pas à des pénuries, le vaccin sera en quantité limitée. Les groupes admissibles seront classés par ordre de priorité par les gouvernements provinciaux. Les vaccins seront distribués dans un premier temps dans les régions où les taux d'infection à la COVID-19 sont les plus élevés, aux résidents et au personnel des centres de soins de longue durée, aux personnes âgées, aux travailleurs de la santé de première ligne et à certains adultes autochtones. Ces groupes prioritaires recevront probablement le premier lot de doses disponibles d'ici la fin mars 2021. Les délais peuvent toutefois changer, 50 % des Canadiens peuvent espérer être vaccinés d'ici l'été prochain et tous les Canadiens devraient être vaccinés d'ici la fin de l'année 2021. Il existe déjà des programmes gouvernementaux qui surveillent en permanence les effets à court et à long terme de tous les vaccins, et d'autres programmes de soutien aux patients ont été annoncés.


Pourquoi est-il essentiel que le plus grand nombre possible de Canadiens musulmans reçoivent le vaccin contre la COVID-19?

La pandémie actuelle de la COVID-19 a bouleversé nos vies à jamais. De nombreux Canadiens musulmans s'identifient comme des Sud-Asiatiques ou des Noirs, et les membres de ces communautés courent un plus grand risque d'être exposés ou de tomber malade à cause de la COVID-19 car ils sont souvent des travailleurs essentiels, présentent des conditions médicales à haut risque, vivent dans des foyers multigénérationnels ou dans des milieux socio-économiques denses et défavorisés. Les vaccins sont à leur efficacité maximale pour éliminer une maladie des communautés lorsque nous vaccinons le plus grand nombre de personnes possible, afin de nous permettre donc d'éliminer la maladie, et nous permet de préserver la sécurité des membres les plus vulnérables de notre société.


Comment les décisions seront-elles prises concernant les vaccins contre la COVID-19 pour les Canadiens musulmans ?

Santé Canada est un organisme de réglementation indépendant, réputé et digne de confiance qui examine les preuves scientifiques avant de décider d'approuver ou de rejeter un nouveau médicament. Les vaccins contre la COVID-19 ne seront approuvés que s'ils sont sécuritaires, efficaces et de bonne qualité, et que les avantages pour les Canadiens l'emportent sur les risques. Les avantages et les risques à court et à long terme sont évalués les uns par rapport aux autres et comparés à l'impact de la maladie, mais aussi aux risques de ne pas approuver ou de retarder le lancement de ces vaccins. En outre, les recommandations de ce groupe de travail tiendront compte du processus de fabrication et des ingrédients des vaccins en ce qui concerne leur admissibilité, en tenant compte des conseils des groupes consultatifs musulmans canadiens en matière de santé, de religion et de communauté et des fataawa de l'Assemblée des juristes musulmans d'Amérique (ACMA) et/ou du Fiqh Council of North America (FCNA). En tant que Canadiens muslumans, nous aurons également l'avantage d'apprendre de nos partenaires musulmans britanniques et américains où le déploiement des vaccins a eu lieu plus tôt et s'est déroulé sur une période plus longue et à plus grande échelle.


Que nous enseigne l'Islam sur la santé et la recherche médicale et comment cela se rapporte-t-il aux vaccins contre la COVID-19?

Narrateur : Abu Huraira (R. A.) : Le Prophète a dit : "Il n'y a pas de maladie qu'Allah a créée, sauf qu'Il a aussi créé son traitement." (Sahih al-Bukhari : Vol. 7, Livre 71, Hadith 582). Amr bin Shu'ayb rapporte.......le Prophète a dit : "Celui qui pratique la médecine (en donnant des conseils médicaux) alors que la médecine n'est pas connue de lui, alors il est un garant". (Raconté par Abu Dawood et An- Nasaa'i).


Comment les vaccins contre la COVID-19 ont-ils été développés si rapidement?

Grâce à un effort de collaboration sans précédent entre les experts scientifiques, les entreprises pharmaceutiques et les gouvernements, le développement des vaccins contre la COVID-19 est devenu une priorité absolue depuis mars 2020. Basé sur des décennies de recherches fondamentales sur les coronavirus, le développement du vaccin a eu un financement important, une suppression des obstacles administratifs et a permis une réalisation en parallèle de certaines parties des essais cliniques. Tous les vaccins potentiels seront toujours soumis à un processus rigoureux visant à garantir que toutes les étapes ont été exécutées avec prudence et qu'ils sont efficaces, sécuritaires et de qualité.


Quels sont les différents vaccins contre la COVID-19 à l'étude et sont-ils halal ou permis?

À l'heure actuelle, quatre vaccins contre la COVID-19 ont été soumis à Santé Canada pour approbation par Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca-Oxford et Janssen, et d'autres sont à venir. Le vaccin Pfizer-BioNTech a été fièrement co-développé par des scientifiques musulmans turcs et a déjà été approuvé, tandis que le vaccin Moderna sera probablement approuvé dans un avenir proche. Après avoir évalué les avantages, les risques et les diverses considérations liées aux différentes technologies utilisées pour développer ces vaccins, ceux-ci ont été jugés acceptables ont été jugés permissibles ou recommandés par l'AMJA.


Les vaccins à ARNm modifient-ils votre ADN ou provoquent-ils des mutations génétiques?

Les vaccins à base d'ARNm (Pfizer-BioNTech et Moderna) ne pénètrent pas dans la partie centrale de vos cellules où se trouve votre ADN. Ainsi, il n'y a pas de risque perçu que ces vaccins modifient votre ADN ou provoquent des mutations génétiques. Bien qu'il s'agisse d'une technologie plus récente, les vaccins à ARNm ont été utilisés de manière efficace et s au cours des dernières années pour traiter le cancer.


Quels sont les effets secondaires des vaccins contre la COVID-19?

Sur la base d'essais cliniques où chaque vaccin a déjà été testé sur des milliers de patients, nous pouvons avoir une bonne idée des effets secondaires ou des réactions auxquels on peut s'attendre. Cependant, lorsqu'un traitement est déployé à une telle échelle sur des populations entières, on s'attend à ce qu'il y ait un petit nombre d'effets secondaires rares, qui ne se manifesteront que plus tard. Sur la base des données d'essai disponibles pour les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna contre la COVID-19, les effets secondaires qui peuvent être ressentis devraient être de sévérité légère ou modérée, tout au plus pendant quelques jours, et peuvent inclure une douleur au point d'injection, une rougeur, un gonflement, une fatigue, des maux de tête, des douleurs articulaires ou des frissons. Il s'agit de réactions attendues lorsque votre système immunitaire développe des anticorps pour vous protéger.


Que se passe-t-il après avoir reçu le vaccin contre la COVID-19?

Même si vous recevez le vaccin, vous devez continuer à respecter toutes les mesures de sécurité : prendre de la distance, porter un masque, se laver les mains, se faire tester et vous isoler si vous avez des symptômes. Ces mesures sont importantes puisqu’il faudra du temps pour que tous les Canadiens soient vaccinés. La situation ne changera pas du jour au lendemain. Le plus tôt que nous vaccinons le plus grand nombre possible de personnes dans la communauté, le plus tôt que nous puissions sauver des vies et permettre à nos écoles, à nos lieux de travail et à nos services de santé de rouvrir à toute capacité en toute sécurité.


Les gouvernements ou les personnes puissantes essaient-ils de nous contrôler en nous donnant ce vaccin?

De nombreuses théories du complot circulent à propos des réseaux 5G, de Bill Gates, des puces électroniques et des gouvernements qui tentent de contrôler les citoyens ou de prendre le contrôle du monde. Aucune de ces théories n'est fondée, technologiquement possible ou réaliste. Raconté par Abu Huraira (R. A.) : Le Prophète a dit : " Méfie-toi de la suspicion, car la suspicion est la pire des fausses histoires... et n'espionne pas... " (Sahih al-Bukhari : Vol. 8, Livre 73, Hadith 90). Nous devrions tous rechercher et partager des informations uniquement à partir de sources fiables. Al-Buhuti a rapporté : Umar, (R. A.), a dit, "O Allah, montre-moi la vérité comme vérité et guide-moi pour la suivre. Montre-moi le faux comme le faux et guide-moi pour l'éviter". (Sharh al-Muntaha al-Iradat 3/497).


Savons-nous tout ce que nous devons savoir?

Comme pour toute nouvelle découverte scientifique, tout nouveau médicament ou toute nouvelle technologie, de nombreuses questions restent sans réponse telles que l’efficacité des vaccins pour réduire la transmission communautaire et leur efficacité et leur sécurité à long terme. Seul le temps pourra nous dire combien de temps durera l'immunité et si nous aurons besoin de doses supplémentaires. Malgré ces inconnus et sur la base de nos connaissances actuelles, les avantages de la vaccination contre la COVID-19 l'emportent sur certaines de ces préoccupations valides.


Compte tenu de ce qui précède, nous recommandons à tous les Canadiens musulmans admissibles de recevoir le vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 (tozinameran). Si vous avez des questions ou des préoccupations liées à vos antécédents médicaux, veuillez en discuter avec votre professionnel de la santé.



Les recommandations ou les directives vont-elles changer?

Les informations évoluent rapidement dans cette pandémie, et au fur et à mesure que nous en apprenons davantage, les recommandations et les directives peuvent changer ou être mises à jour. Veuillez vous tenir informé en utilisant des source fondées et dignes de confiance. Des informations officielles détaillées concernant les vaccins contre la COVID-19 sont disponibles auprès du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI).



Déclaration concernant la vaccination po
.
• 222KB


6 views

Recent Posts

See All